Les séjours durent minimum 9 mois et sont découpés en quatre temps distincts :

                             - Préparation au départ

                             - Séjour itinérant

                             - Chantier solidaire à l’étranger

                             - Retour de l’expérience et mise en place d’un projet professionnel

 

Concrètement, les jeunes sont, d’abord, accueillis dans un lieu de vie en Ariège. Le lieu de vie (L.V.A.) est géré par un couple éducatif permanent (un responsable et un assistant) auquel vient s’ajouter une équipe éducative en charge de l’accompagnement des jeunes et de leur projet personnalisé.

 

Dans ce lieu de vie où ils passeront environ deux mois, ils vont préparer leur départ (formation interculturelle, recherche de financement, démarches administratives) tout en participant aux activités quotidiennes (bricolage, jardin potager, ménage, …) de la maison.

 

Ensuite, chacun de ces jeunes s’engage seul (accompagné d’un éducateur) dans son expédition itinérante qui devra le mener dans la campagne d’Essaouira au Maroc où se situe le deuxième lieu de vie de l’association.  L’expédition itinérante dure entre deux et trois mois. Elle peut s’effectuer à pied, à vélo ou en bateau. Le moyen de transport doit être lent afin de confronter le jeune au vide et favoriser l’émergence de la parole.

Pour ce faire, l’adolescent n’a pas accès à son téléphone portable ni même à internet. Des temps sont, néanmoins, organisés pour lui permettre de donner des nouvelles à ses proches.

La consommation d’alcool et de stupéfiants est interdite et la consommation de cigarettes limitée.

L’équipe (le jeune et son éducateur) dispose d’un budget global pour le séjour itinérant qu’il faudra gérer et respecter

Au Maroc, les adolescents sont accueillis dans un lieu de vie. Le L.V.A se situe dans la campagne d’Essaouira, à moins de trois heures de Marrakech.

Les jeunes participent à des chantiers solidaires afin de faciliter le partage et la rencontre interculturelle. En fonction de leurs aspirations, les adolescents peuvent, également, s’inscrire à des activités sportives et / ou participer à différents types d’ateliers (cuisine, apprentissage de la langue, tissage …).

En parallèle, un accompagnement thérapeutique est mis en place (entretien psychologique et activités corporelles de développement personnel) afin d’accompagner les jeunes dans les difficultés qu’ils rencontrent et permettre d’apaiser la mémoire traumatique. Les adolescents passent entre deux et trois mois sur site avant de rentrer en France par avion.

Les deux derniers mois de l’accompagnement se passent dans le lieu de vie en Ariège, le premier mois sera l’occasion de « digérer » l’expérience en créant une œuvre à partir des matériaux récoltés pendant son expédition. Le dernier mois sera l’occasion de définir un projet professionnel concret à partir des centres d’intérêts et ressources du jeune. Les maisons accueillant les jeunes seront louées par l’association.

Au départ, le projet commencera avec trois jeunes.

L'association est, actuellement, en recherche de financement pour ce projet. Elle a participé au concours organisé par la fondation Aviva. Voir le résume de la demande de financement Aviva.

L'association est, également, en train de préparer le dossier de demande d'agrément. Voir le Projet d'Etablissement en construction.

LES SÉJOURS DE DISTANCIATION