EDITO 

   Actuellement, le vivre ensemble est plus que jamais mis à mal et compromis de toutes parts. Précarité sociale et culturelle, identités en souffrance et climat d’insécurité font le lit des idéologies les plus extrêmes. Le repli sur soi dans ce cadre est une solution facile, qui plus est encouragée par une société de consommation qui fait valoir le désir immédiat comme but ultime et exacerbe les individualités, et ce particulièrement chez les plus fragiles.

   Le public visé par l’association TRAVERSE en fait partie : Des adolescents ou jeunes adultes en pleine construction identitaire mais en manque de modèles sur lesquels s’appuyer parfois pris en étau entre deux cultures et de surcroît en proie à une grande détresse psychologique liée à des passés traumatiques. Le recours à des idéologies proposant une identité « prête à porter » n’est alors pas loin, ou encore d’une identité « contre » ou par défaut (contre le modèle républicain, contre la culture d’origine...). De toute évidence, des modèles nouveaux sont à réinventer. Le projet de TRAVERSE s’inscrit dans cette démarche qui veut qu’au travers de la rencontre avec la différence, et par ce biais de l’éclatement des repères toxiques préétablis, une nouvelle version de soi puisse émerger plus authentique et plus profonde.

 Mon Directeur de recherche de DEA d’ethnopsychiatrie, M. Tobie Nathan m’a dit un jour « Avant de chercher à aller étudier les autres, vois déjà d’où tu viens et d’où tu parles, les mots, les êtres et les objets qui t’ont fabriquée ». Se connaître soi-même est un préalable essentiel à la connaissance de l’autre sur lequel on a tendance à projeter notre monde interne, fantasmes et représentations sans le savoir. Et c’est souvent lors de la vraie rencontre avec cet étranger si différent sur lequel on ne peut plus rien projeter que l’on finit par se découvrir soi-même. Ses limites, ses forces aussi. Se connaître vraiment dans un contexte où nos automatismes, nos habitudes d’agir, de penser et de parler ne servent plus à rien, avec à la clé la possibilité de se reconnecter à ce qui fait notre essence même, hors des conditionnements qui nous ont formatés. C’est ainsi que rencontre avec soi et rencontre avec l’autre, construction de son identité et d’un vivre-ensemble, basé sur le respect et la tolérance des différences deviennent possible.

   Je connais bien Sophie. Qui de mieux que Sophie Marquestaut, qui a expérimenté dans son âme et dans sa chair les bénéfices, mais également les difficultés que représente ce type de démarche personnelle, la perte des repères et la confrontation avec soi-même et l’autre qu’elle suppose et qui, suite à un riche parcours de vie a décidé de reprendre ses études et d’aller au bout de son rêve pouvait mieux porter un tel projet dont le fondement s’articule autour du mot TRAVERSE : entre deux mondes, de soi à l’autre et entre deux versions de soi dont l’une reste à inventer, à rêver, à construire…

                                            Marion MARI-BOUZID

Psychologue clinicienne, détentrice d’un DEA d’ethnopsychiatrie, psychothérapeute, Instructrice de pleine conscience, Auteure d’ouvrages de psychologie (Les enfants de la psychanalyse, Mon Petit Editeur, 2012 – Les Pouvoirs de la Tolérance, Odile Jacob, 2015, Champion Mode d’emploi, co-écrit avec Saïd Bouzid, L’Harmattan, 2018)

" Voyager, c'est partir à la découverte de l'autre. Et le premier inconnu à découvrir, c'est vous."

                                                       Olivier Föllmi

PRÉSENTATION 

L'association TRAVERSE a pour objet d’accompagner des adolescents et jeunes adultes à mieux se connaître par le biais de séjours itinérants et/ou de chantiers solidaires en France et à l’étranger (Maroc).


- Les séjours itinérants permettent de se retrouver seul face à soi-même, d’éprouver ses propres limites et de découvrir des ressources parfois insoupçonnées. 


- Les chantiers solidaires, par la rencontre interculturelle et le « vivre ensemble » qu’ils supposent, vont favoriser la tolérance, l’acceptation de la différence et une nouvelle image de soi reflétée par le regard de l’autre. 

Contact:

Tel: 06.89.07.36.73

@: assotraverse@gmail.com

Nous trouver: 

Association TRAVERSE

8 rue de la république

09340 VERNIOLLE

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now